fbpx
Aller au contenu
Tiny house French Craft > Le tiny house blog > Une tiny house bureau à la Cour d’Appel de Metz

Une tiny house bureau à la Cour d’Appel de Metz

  • par
tiny house bureau

Nous avons construit des tiny house bureau dans le Palais de Justice de Metz 🤯

Lors du Salon de l’Habitat de Metz Expo en mars 2022, Madame Magnin, Directeur des services de greffe judiciaire responsable du site du Palais de Justice de Metz, a découvert la tiny house que l’on exposait, la Odette.

Cette rencontre a donné lieu à un projet au sein du Palais de Justice de la Cour d’Appel de Metz dans le cadre d’un appel à défis relatif à l’amélioration des conditions de travail : deux modules à ossature bois remplacent les guichets d’accueil mal isolés et donc énergivores.

L’un des deux modules est pourvu d’un étage, afin d’agrandir encore l’espace de travail. Les modules sont construits comme nos tiny houses de manière éco-responsable : la structure et les revêtements intérieurs et extérieurs sont en bois des Vosges issu de forêts PEFC (forêts gérées durablement), l’isolant choisi est une laine de mouton bio-sourcée en France.

Morgane Magnin, Directeur des services de greffe judiciaire responsable du site du Palais de Justice de Metz

Comment s’est passée la construction des tiny house bureau ?

La construction s’est très bien passée avec la société French Craft. On les a contactés suite à un passage à la foire et ils ont pu nous aider à monter notre projet, et le projet s’est construit très rapidement.

Que pensez-vous de l’esthétique des projets dans le hall ?

On avait beaucoup de contraintes sur le bâtiment. Le bois et l’aluminium apportent de la modernité au hall, qui est plutôt historique.

Combien de personnes vont travailler dans le SAUJ et le BEX ?

On aura 5 personnes dans le SAUJ et une personne dans le BEX.

Qu’avez-vous pensé de l’entreprise French Craft ?

L’entreprise French Craft est une société qui est très accessible : on a pu parler librement de nos envies, de nos contraintes.
Ils ont toujours été à l’écoute, ce qui nous a permis de travailler dans une bonne dynamique.

Vous pouvez consulter l’article du Républicain Lorrain ici.

Chloé Genin

Avez-vous déjà testé vos futurs postes de travail dans les tiny house bureau ?

Oui, les agents ont été consultés au fur et à mesure du projet, et ils ont bien testé leurs postes de travail.

Est-ce que l’ergonomie vous convient ?

Oui : tout au long de travaux, les agents ont été consultés, donc on a vu les petits trucs qui pouvaient éventuellement nous poser problème et tout a été revu au fur et à mesure. L’ergonomie convient.

Qu’est-ce que cela va changer pour vous de travailler dans ces nouveaux tiny house bureau ?

Ça va changer beaucoup de choses pour les agents du SAUJ (Service d’Accueil Unique du Justiciable). En termes de confort de travail, maintenant ils vont être à la hauteur des justiciables, ils sont aussi dans un endroit clos, donc c’est mieux insonorisé.
Ils vont aussi gagner en termes de température, et il y a beaucoup de rangement. C’est vraiment un gain de confort de travail et de qualité de travail pour les agents.

Qu’est-ce que cela va changer pour le public que vous recevez à ces nouveaux guichets ?

Pour le public, ça va aussi être un gain en confort, parce qu’il y a des hygiaphones -un système de sonorisation qui permet de mieux les entendre-. Ils vont être à la hauteur des agents, donc ça va véritablement être un gain de confort pour le public.
On a aussi un accueil adapté aux personnes à mobilité réduite, on sera donc en capacité de mieux les accueillir.

Est-ce que la nouvelle salle de pause plaît aux agents ?

La nouvelle salle de pause, c’est véritablement un plus pour les agents. Ils peuvent y venir pour leur pause déjeuner, et aussi pour souffler parfois quand ils font face à des situations un peu compliquées d’accueil du public.

Qu’avez-vous pensé de l’entreprise French Craft ?

La société French Craft est vraiment à l’écoute depuis le début. Le travail avec eux a été très facile. Dès que les agents soulevaient un point, ç’a tout de suite été pris en compte et on a toujours trouvé des solutions.
Pour moi, c’est vraiment un travail d’équipe.

Les tiny house bureau ont été livrées

Le 26 octobre, nous avons officiellement livré le projet et donné les clés des deux modules aux responsables de la Cour d’Appel de Metz.

En créant French Craft, on ne s’attendait vraiment pas à recevoir une telle demande : construire des tiny houses à l’intérieur d’un Palais de Justice ! On se doutait bien, avec la vague de télétravailleurs due au confinement, qu’on aurait des demandes pour des bureaux. Mais de là à construire pour des agents de la Cour d’Appel, à l’intérieur d’un bâtiment classé, on ne l’avait pas vu venir.

Le projet s’est très bien passé, on a été en échange permanent avec les responsables du projet. On a pu respecter les délais annoncés, et s’adapter aux demandes directement sur place.

Si vous voulez plus d’informations sur ce projet ou sur des constructions bois à destination de bureaux, locaux professionnels, etc., vous pouvez nous contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *