fbpx
Echange avec les campings Grand Est en sortie Covid
Echange avec les campings Grand Est en sortie Covid

Echange avec les campings Grand Est en sortie Covid

En avril dernier, nous avons eu le plaisir d’échanger avec des gérant·e·s de campings Grand Est. Ces conversations nous ont été très utiles et intéressantes. Nous avons enfin trouvé le temps de partager ces échanges avec vous.

Les problématiques rencontrées par les campings

En fin de crise sanitaire, les professionnel·le·s du tourisme avaient, pour une grande majorité, bien du mal à sortir la tête de l’eau. Cependant, ils et elles ont aimablement accepté de prendre du recul et de nous exposer leurs différentes problématiques, en dehors de la période Covid.

Le manque de temps

De manière générale, nous avons compris que la multiplicité des tâches et le manque de temps pour les accomplir étaient source de frustration.

D’autre part, nous avons également relevé le manque d’uniformité dans l’activité. Si les temps calmes étaient supportables, en revanche, les périodes de vacances ou, pire, d’événements dans la région, donnaient une surcharge de travail d’un coup.

A cela s’ajoute le temps de gestion administrative, notamment pour ce qui concerne le respect des normes et des réglementations, que beaucoup nous ont confié trouver excessives en quantité et en niveau d’exigence.

Les aspects commerciaux

Nos échanges nous également fait comprendre que l’aspect commercial de la gestion du camping était source d’inquiétude. L’objectif de remplir le camping toute l’année -ou toute la saison, selon les cas- représente une pression et un stress pour plusieurs gérant·e·s avec qui nous avons échangé.

Plusieurs nous ont également parlé de la pression des avis clients. Ils nous ont expliqué qu’ils étaient particulièrement difficile à gérer pour les domaines de la restauration et de l’hébergement. La plupart des interviewés n’est pas formée à répondre à ces avis. Ils ne savent ne sait pas quoi faire, tout en ayant conscience de l’importance de cet aspect pour leur image.

D’ailleurs, de manière générale, nous avons aussi retiré de ces échanges un besoin dans le domaine de l’image et de la communication. D’une part, cet aspect est chronophage, mais en plus, plusieurs ont exprimé un vrai manque de compétences. Pourtant, la plupart des personnes interrogées ont déclaré que la communication leur semblait un pan à ne pas négliger pour la pérennité de leur activité.

Les politiques d’investissement

Pour résoudre ces problèmes, environ 80% des personnes ont déclaré faire des investissements de manière régulière (au moins une fois par an).

Infrastructures

Les investissements en infrastructures sont surtout orientés vers :

  • l’aménagement paysager,
  • la création de sanitaires à l’intérieur des logements,
  • l’installation d’équipements de loisirs (piscines, jeux pour enfants, etc.).

Logements

Mais un des investissements principaux des campings interrogés sont les hébergements.

En effet, il nous a été expliqué que la demande des clients était de plus en plus tournée vers des hébergements « insolites » ou « nature » : exit les tentes, pas assez rentables pour les campings !

Que ce soit en rénovation ou en achat neuf, les campings renouvellent leur parc d’hébergements pour répondre à la demande actuelle.

Impact environnemental

Nous avons également été agréablement surpris par une réponse : les campings investissent aussi pour réduire leur impact écologique.

Des hébergements éco-responsables aux activités proposées, en passant par les offres de restauration, les campings investissent de l’argent, du temps et de l’énergie pour répondre à leur valeur écologique et proposer aux touristes des vacances plus « vertes ».

Communication

Devant le problème précédemment évoqué de la communication (manque de temps et de compétences), plus de la moitié des campings ont déclaré investir un budget conséquent dans la communication pour leur établissement.

Conclusion

Les principaux problèmes des campings sont le manque de temps et la multiplicité des tâches. Notamment pour la gestion administrative et pour la commercialisation, pour laquelle ils expriment également un manque de compétences en interne.

Les campings investissent principalement pour maintenir ou faire évoluer une image de marque : infrastructures, hébergements innovants, impact environnemental… Ils allouent également un budget conséquent à leur communication. Cela afin de soigner leur image et, pour certains, de monter en gamme.

Si vous tenez un camping dans le Grand Est, contactez-nous pour nous faire part de votre ressenti !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.