Aller au contenu
Tiny house French Craft > Le tiny house blog > Daniel rejoint l’équipe !

Daniel rejoint l’équipe !

  • par
Daniel, menuisier chez French Craft tiny house

Daniel nous a rejoints à la rentrée de septembre pour continuer son Brevet Professionnel de menuisier fabricant en alternance.

Quel est ton parcours ?

J’ai un parcours très décousu : j’ai commencé plusieurs études post-bac, et j’ai fait un service civique durant lequel je fabriquais des décors pour un festival.

J’ai voulu ensuite m’orienter tout de suite vers la menuiserie, le Covid est arrivé et a retardé mes plans, mais maintenant j’ai fait mon CAP et une année de BP (brevet professionnel) en alternance en tant que menuisier fabricant.

Pourquoi as-tu décidé de rejoindre French Craft ?

Parce que c’est un projet qui correspond à mes ambitions personnelles : j’ai commencé la menuiserie pour faire de l’habitat alternatif.

Et ce domaine me permet aussi de faire autre chose que de la menuiserie : charpente, couverture… Plus je fais de choses différentes, mieux je me porte.

Depuis ton arrivée, comment te sens-tu dans l’entreprise ?

Je me sens très bien dans l’entreprise, ça se passe nickel.

Est-ce que l’activité te plaît ?

Ouais carrément ! Pour ll’instant on a beaucoup travaillé sur de la charpente, avant je faisais beaucoup d’aménagement intérieur. J’apprends de nouvelles choses et ça me plaît.

Quelle est la partie du travail qui te plaît le plus ?

Moi j’aime bien les petits détails : ça peut paraître anodin sur le global, mais il faut soigner chaque élément.

Par exemple j’ai aimé faire un coffret dont l’angle est propre, bien ajusté, bien poncé. C’est le détail qui fait la différence.

Je suis exigeant sur mon propre travail, ç’a pu embêter mes anciens patrons car ça peut me ralentir, mais j’ai besoin que ça soit nickel.

Et celle que tu aimes le moins ?

Ya pas grand chose que j’aime pas, mais j’aime bien changer d’activité : par exemple quand on pose du lambris pendant une semaine, j’ai moins de plaisir à le poser à la fin de la semaine qu’au début. Mais il n’y a rien que je n’aime vraiment pas faire.

Comment vois-tu l’avenir dans l’entreprise ?

Moi je me verrais bien rester quelques années, mais j’aimerais bien lancer mon activité après.

Du coup j’ai encore envie d’apprendre et d’expérimenter quelques années ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *